Les allergies ou intolérances alimentaires qu’est-ce que c’est?

Qu’appelle-t-on « allergies » alimentaires, quel en est le mécanisme ?

On appelle « allergies » ou « intolérances » alimentaires des allergies « à effet retardé » ou « de type III ». Ce type d’allergie met en cause la production d’anticorps IgG anti protéines. La cause principale du développement des allergies de type III est liée à un dysfonctionnement intestinal. Une « porosité » anormale de l’intestin laisse passer des aliments qui sont reconnus anormalement comme étrangers. La paroi d‘un intestin sain est composée de cellules se jouxtant parfaitement sur une seule couche. Les protéines ingérées passent au travers de cette simple épaisseur de cellules et se retrouvent dans la circulation sanguine pour être acheminées aux différentes cellules du corps (Fig 1).

intestin sain

Fig 1 – Paroi de l’intestin sain*(extrait de la brochure Imupro*)

Lorsque l‘intestin est altéré sous l‘effet de médicaments, du stress ou d‘autres facteurs, les cellules de la paroi intestinale ne sont plus jointes les unes aux autres. Les protéines alimentaires se retrouvent dans la circulation sanguine dans un état « non marqué » ou « non reconnu » (Fig 2). C‘est la raison pour laquelle le système immunitaire s‘active pour les combattre. Pour cela, le corps produit des anticorps IgG. Ceux-ci se lient aux protéines pour former des complexes immuns qui se déposent dans les tissus. L‘élimination du complexe immun entraîne une inflammation et une dégradation des tissus environnants.

allergies alimentaires-Schéma

Fig 2 – Paroi de l’intestin non sain* (extrait de la brochure Imupro*)

Quels désordres engendrent les « allergies alimentaires » ?

Les « allergies alimentaires » sont responsables de nombreux désordres dont on ne décèle pas d’un premier abord la raison et que l’on n’arrive pas à supprimer avec un traitement classique. Les « allergies alimentaires » peuvent être la cause d’inflammation,  de lésions tissulaires ou de symptômes chroniques à répétition. Il peut s’agir de :

  • Problèmes intestinaux, diarrhée et flatulence, maladie de Crohn, maladie Cœliaque, colon irritable.
  • D’arthrose, de douleurs musculaires.
  • De prises de poids sans raison majeure (et parfois subite comme la prise d’un ou deux kg en 24 ou 48 h après un repas), de surcharge pondérale, d’obésité.
  • De manifestations cutanées (eczéma atopique, psoriasis, érythème, prurit, acné).
  • D’affection respiratoire, d’asthme.
  • De maladies cardio vasculaires (hypertension artérielle).
  • De troubles psychiques, de dépressions, de difficultés de concentration.
  • De fatigue chronique.
  • De migraine.
  • Du syndrome métabolique, de diabète, et d’hypothyroïdie.

allergies-ntolerances-alimentaires-isabelle-bara

Par quoi sont favorisées les allergies alimentaires ?

Les causes d’allergies alimentaires peuvent être multiples. En effet le dysfonctionnement intestinal peut être engendré par des émotions négatives, du stress, une diminution des défenses immunitaires, une opération chirurgicale, une parasitose, des polluants de l’environnement, des médicaments (antibiotiques, anti inflammatoires), une consommation excessive de glucides rapides, de produits laitiers.

Comment voir si on fait une allergie alimentaire ?

Certains symptômes inflammatoires vont déjà alerter votre coach en nutrition qui pourra suspecter une intolérance alimentaire. Cependant les aliments responsables des allergies sont souvent difficiles à identifier soi-même. Les symptômes peuvent apparaitre jusqu’à 3 jours après ingestion de l’aliment, et de façon chronique. Par contre il suffit d’une simple prise de sang pour identifier les anticorps IgG produits par réaction aux aliments dits allergènes afin d’identifier les aliments responsables.

Qu’est ce que cela va changer dans mon alimentation ? Est-ce que je ne pourrai plus manger « à vie » certains aliments ?

Une fois l’identification réalisée par le laboratoire spécialisé, les aliments s’ils sont révélés allergènes seront classés en 4 niveaux selon leurs degrés d’allergenicité. En fonction de ce niveau ils devront être éliminés de l’alimentation pour une durée de 2, 4, 6 mois ou 1 an. Après cela ils pourront être de nouveau progressivement introduits dans l’alimentation selon un programme adapté par votre coach en nutrition. Grace à une formation culinaire adaptée, votre conseil en nutrition pourra vous conseiller sur quel type d’ingrédient utiliser en remplacement des composés allergènes. Il vous indiquera où les trouver et vous proposera des recettes de cuisine adaptées et savoureuses ainsi que le tour de main pour les réaliser !

Concrètement, comment je fais pour identifier mes éventuels aliments allergènes ?

Grâce à votre coach en nutrition formé à cette démarche et qui saura  identifier certains symptômes, il vous suffira d’aller faire une prise de sang dans votre laboratoire habituel et d’envoyer le prélèvement au laboratoire spécialisé. Vous recevrez les résultats 10 à 15 jours après.